Le secteur du numérique révise à la hausse sa prévision de croissance pour 2022

Stecteur numerique, digitalisation

La croissance du secteur numérique devrait s'établir à 7,4 % en 2022 selon Numeum, qui tablait précédemment sur une croissance de 7,1 %. L'organisation professionnelle pointe du doigt la pénurie de talents, principal défi des prochains mois.

Numeum, l’organisation professionnelle qui regroupe les entreprises françaises du numérique, prévoit désormais une croissance de 7,4 % en 2022 pour le secteur, contre 7,1 % précédemment attendu, a-t-elle indiqué vendredi 8 juillet 2022. Les éditeurs de logiciels et les plateformes de cloud (informatique dématérialisée) s’affichent comme les locomotives, avec une prévision de croissance réévaluée à 11,3 %, contre 10,9 % dans la prévision faite en décembre dernier.

ÉCOUTER L’ARTICLE

PARTAGER

SIGNALER UNE ERREURENREGISTRER PDF / EXPORTER

Image retirée.

L’activité des entreprises de services numériques devrait progresser de 5 % (contre +4,7 % attendu précédemment). Celles d’ingénierie et de conseil en technologies conservent la même prévision soutenue, à +6,9 %. « Après la crise du Covid-19, l’année 2022 consacre une reprise très forte pour le numérique » , a indiqué Numeum dans un communiqué.

« La croissance du secteur reste largement portée par ses leviers classiques : cloud, big data [l’exploitation massive de données, N.D.L.R.], cybersécurité, Internet des objets, transformation numérique accélérée » , poursuit l’organisation. Numeum note en particulier que « certains projets stoppés précédemment » du fait de la crise du coronavirus « ont repris plus tôt que prévu ».

Des difficultés à recruter

Selon l’organisation professionnelle, 51 % des directeurs informatiques déclarent disposer d’un budget en hausse en 2022. En revanche, seulement « 23 % des entreprises du numérique estiment que la situation mondiale aura un impact sur l’activité en France ». Pour le secteur, le principal point noir reste la difficulté à recruter dans un contexte de « forte pénurie de talents ».

« Si nous souhaitons voir perdurer » de solides prévisions de croissance, « la formation et l’attractivité des filières doivent constituer des une priorité pour contrer la pénurie des compétences techniques et répondre aux enjeux d’innovation des métiers du secteur » , soulignent Godefroy de Bentzmann et Pierre-Marie Lehucher, co-présidents de Numeum.

En 2021, les effectifs salariés du numérique représentaient un total de 572 126 personnes, en hausse de 6,3 % sur l’année précédente. Numeum estime la taille du marché du numérique en France à 60,8 milliards d’euros en 2022.

Article écrit par MADDYNESS, AVEC AFP

Étiquettes
Catégories Article
Séparateur de Blog
  • La quartier indien de Paris
  • immobilier
  • slider